Donnez suite au commentaire

marie_josee456@ a écrit:

Je suis sortie de la projection, époustouflée, par la performance de Meryl Streep. C'est sûrement la plus grande actrice de notre époque. Sans avoir vu les autres performances féminines en lice pour le prix d'interprétation féminine aux Oscars, je ne vois pas comment son jeu peut être surpassé par une autre performance. Quant à l'angle choisi, soit une Margaret Thatcher vieillissante et aux facultés réduites, c'est une réalité qui m'a rejointe vivant cette situation dans ma propre famille. Comme quoi, nul(le) n'est à l'abri de cette fin de vie. Contrairement à d'autres critiques, je trouve que ce choix dans le traitement du personnage, l'humanise et la rend à "hauteur de femme" qui combat férocement la réalité de la maladie qui la confronte et à laquelle refuse le droit de l'emporter. C'est tout Margaret Thatcher : la combattante, la résiliante. J'ai aussi apprécié le traitement accordé à sa relation avec son mari Dennis qui fut si important dans sa vie et avec sa fille, Carol. Encore là, pour l'avoir vécu, la relation avec sa fille m'a émue. Au plan du traitement de la vie publique et politique de Margaret Thatcher, je connaissais l'histoire de la plupart des événements relatés. Son bilan politique suscite autant les louanges que l’opprobre mais jamais l’indifférence. Une seule conclusion fait consensus c’est la reconnaissance de sa cohérence dans le discours, de sa détermination, que certains pourront aussi voir comme de l’obstination. Lady Thatcher ne faisait pas dans la dentelle ni dans le calcul politique électoraliste... Mais elle a gagné son pari à long terme. Comme première et seule première ministre de la Grande-Bretagne, à ce jour, nul(le) ne peut nier la marque indélébile que Margaret Thatcher laisse dans l'histoire de la Grande-Bretagne et du monde. Une note spéciale de félicitations aux maquilleurs, perruquiers et costumiers, tous ces gens qui travaillent dans l'ombre mais qui sont, tellement essentiels à la crédibilité des personnages. Bref, à voir absolument, ne serait-ce que pour comprendre l'histoire de la Grande-Bretagne des années 80.

10/10


Écrivez votre réponse ici:



Votre âge et sexe:


Votre courriel:

Vous recevrez par courriel une confirmation de l'envoi de votre message.
Nous réservons le droit de ne pas publier votre message à notre discrétion.

Merci d'aimer notre site web! :-)



Modalités, conditions et politique de confidentialité
© 1996-2014 CinemaClock® Canada Inc.
Tous droits réservés.